Lire à Saint-Étienne est une association de promotion du livre et de la lecture.

Irène Frain, "" ()

Jof Brigandet, "L'absolue verticalité de l'horizon" (Éditions du Caïman)

Philippe Lemaire, "Des nerfs d'acier" (De Borée)

Gérard Georges, "La Perle de l'Est" (Ramsay)

Florence Roche, "Le pensionnat de Catherine" (Presses de la Cité)

Michel Redon, "Armes et cycles dans la Loire" (Actes Graphiques)

Albert Ducloz, "La Promesse de Lucile" (De Borée)

Daniel Mandon - Georges Magand, "Pilat en lumière" (Éditions du Mot Passant)

Jeanne-Marie Sauvage-Avit, "Céleste, la fille de Perline" (Charleston)

Pierre Petit, "Le Pont des derniers soupirs" (Presses de la Cité)

Bruno Testa, "Les Italiens" (Utopia Éditions)

Jacques Plaine - JeanLuc Epallle - Olivier Glain, "Dico Gaga" (Actes Graphiques)

Yves Crouzet, "Les couleurs de l'amour" (City Edition)

Thierry Poyet, "La petite Stéphanoise" (Ramsay)

Alain Dumas, "Les replis du monde" (5 sens Éditions)

En raison de l'épidémie de coronavirus, la finale des "Orthofolies 42" du mercredi 15 avril est annulée.

Toutes nos autres activités sont reportées.
Vendredi 3 avril chronique de Jacques Plaine à paraître dans l'Essor
J.M. Erre
pour son ouvrage "Le bonheur est au fond du couloir à gauche",
Jeu concours organisé par
Le Progrès et Lire à Saint-Etienne

Réponses à retourner à Lire à Saint-Etienne avant le 19 Avril 2020
Par mail : lire-a-saint-etienne@wanadoo.fr

« Au paradis Vercingétorix et Napoléon ont gagné un voyage à Saint-Etienne en 2020. Ils sont sur la Place Jean Jaurès pendant la Fête du Livre. » Imaginez le dialogue.

Les seules contraintes : 5 000 signes maximum et l’obligation de caser quelques expressions en mots ou parler stéphanois.
Renseignez-vous sur les points communs que pouvaient avoir ces personnages pour fabriquer une conversation teintée de « gaga ».
C’est le moment de s’approprier la vie des deux plus célèbres figures de l’histoire de France, celles d’un Empereur envahi par le « babaud » après Waterloo et d’un chef arverne racontant s’être fait affectueusement traité de « Beauseigne » par Jules César au moment de rendre les armes à Alesia.
Les chroniques de Jacques Plaine
J.M. Erre, 'Le bonheur est au fond du couloir à gauche' (Buchet Chastel)

Ces chroniques sont publiées dans l'hebdomadaire "l'Essor" et, sauf pendant les mois de juillet et août, sont aussi consultables après l'émission "À plus d'un titre" sur le site de la radio RCF.

La chronique de la semaine

J.M. Erre pour "Le bonheur est au fond du couloir à gauche" (Buchet Chastel)

La dernière émission "À plus d'un titre" sur RCF
Les chroniques des trois derniers mois

• le 27/03/2020 : Jof Brigandet pour "L'absolue verticalité de l'horizon" (Éditions du Caïman),
• le 20/03/2020 : Philippe Lemaire pour "Des nerfs d'acier" (De Borée),
• le 13/03/2020 : Gérard Georges pour "La Perle de l'Est" (Ramsay),
• le 06/03/2020 : Florence Roche pour "Le pensionnat de Catherine" (Presses de la Cité),
• le 28/02/2020 : Michel Redon pour "Armes et cycles dans la Loire" (Actes Graphiques),
• le 21/02/2020 : Daniel Mandon - Georges Magand pour "Pilat en lumière" (Éditions du Mot Passant),
• le 14/02/2020 : Jeanne-Marie Sauvage-Avit pour "Céleste, la fille de Perline" (Charleston).
• le 07/02/2020 : Pierre Petit pour "Le Pont des derniers soupirs" (Presses de la Cité),
• le 31/01/2020 : Bruno Testa pour "Les Italiens" (Utopia Éditions),
• le 24/01/2020 : Jacques Plaine - JeanLuc Epallle - Olivier Glain pour "Dico Gaga" (Actes Graphiques),
• le 17/01/2020 : Yves Crouzet pour "Les couleurs de l'amour" (City Edition),
• le 10/01/2020 : Thierry Poyet pour "La petite Stéphanoise" (Ramsay),
• le 03/01/2020 : Alain Dumas pour "Les replis du monde" (5 sens Éditions).