Lire à Saint-Étienne est une association de promotion du livre et de la lecture.


Pour tous renseignements,
contactez le 04 77 25 09 64
L'agenda
Chronique à paraître dans l’Essor le 29 juillet
Janine Boissard
pour son ouvrage "Quand la belle se réveillera" (Fayard).
Chronique à paraître dans l’Essor le 5 août
Anna Tommasi
pour son ouvrage "La nuit des anges" (Préludes).
Chronique à paraître dans l’Essor le 12 août
Sandrine Cohen
pour son ouvrage "Tant qu’il y a de l’amour" (Éditions du Caïman).
Sandrine Cohen, Tant qu’il y a de l’amour (Éditions du Caïman)
Émission le vendredi 26 août à 14h30
Jean-Paul Delfino
pour son roman "Isla Negra" (Héloïse d’Ormesson)
Salle Exbrayat, Planfoy
Émission le 2 septembre à 18h
Jean-Marie Quéméner
pour son roman "Sombre éclat" (Plon)
à la Mairie de Tarentaise
Émission le 15 septembre à 17h
Jean-Marc Ghitti
pour son roman "Passage et présence de Simone Weil. État des lieux" (Éditions Kimé)
au Musée d'Art et d'Industrie
Émission le 23 septembre à 18h
Hélène Gestern
pour son roman "555" (Arléa)
à la Mairie de Rochetaillée
• Amicale laïque de Bizillon, 16 rue Tréfilerie, Saint-Étienne
• Musée d'Art et d'Industrie : 2 place Louis Comte Saint-Étienne
• Médiathèque municipale 22 rue Gouttebarge Saint-Étienne

Jean-Paul Delfino, "Isla Negra" (Héloïse d'Ormesson)

Jean-Marie Quéméner, "Sombre éclat" (Plon)

Jean-Marc Ghitti, "Passage et présence de Simone Weil. État des lieux" (Éditions Kimé)

Hélène Gestern, "555" (Arléa)

Gérard Thermeau, "Opéra stéphanois" (Actes Graphiques)

Natacha Gondran, "Les limites planétaires" (La Découverte)

Paul Fournel, "Attends voir" (P.O.L.)

Denis Labayle, "Le médecin, la liberté et la mort" (Plon)

Jeanne-Marie Sauvage-Avit, "Le royaume du condor" (Charleston)

Hélène Goninet, "Journal d'une sage-femme nature" (Mama éditions)

Marie Sizun, "Les petits personnages" (Arléa)

Georges Baudot & Christian Vérot, "Charbon rouge" (Plon)

Carole Montier, "Jean Véfour, un grand cuisinier" (Le lys bleu)

Michel Thiollière, "J'ai déchiré le silence" (Phénicie)

Irène Frain, "L'allégresse de la femme solitaire" (Seuil)

Thierry Poyet, "Il faut tuer Wolfgang Müller" (Ramsay)

Alexandre Zotos, "Ismail Kadaré par lui-même" (L'Harmattan)

Albine Novarino-Pothier, "Histoires inouïes de chats" (Papillon rouge)

Agathe Fallet, "Brassens. Des souvenirs trop beaux pour moi" (Équateurs)

François Beiger, "Grand Manuel de Zoothérapie" (Dunod)


Programme des jeudis littéraires
L'enregistrement public de l'émission « À plus d'un titre » a lieu désormais
le jeudi à 17h,


Vendredi 26 aoûtÀ plus d'un titre

Jean-Paul Delfino
" Isla Negra "
(Héloïse d'Ormesson)

Lorsque les pouvoirs publics tentent d'expulser Jonas de son manoir au sommet d'une dune, Isla Negra se transforme en camp retranché.
En ville, chacun prend parti, et l'on voit s'affronter une centenaire qui tenait autrefois un bordel, une beauté factice, un huissier poète, un promoteur véreux. À mesure que la falaise s'effondre, les masques tombent.
Jonas ne lâche rien et braque sa longue-vue sur l'horizon.




Vendredi 2 septembreÀ plus d'un titre

Jean-Marie Quéméner
" Sombre éclat "
(Plon)

7 juin 1940. Dans un village près d'Amiens, après des jours de combat, Charles Ntchorere, tirailleur sénégalais devenu capitaine et ses hommes se rendent à la 7e division blindée de Rommel.Considéré comme un simple animal par les nazis, Charles Ntchorere est froidement exécuté.
Et si l'ignorance et la barbarie avaient reculé, ne fut-ce qu'un instant ?
Et si deux guerriers, un officier "indigène" et un officier de la Wehrmacht, avaient pu s'entendre ? Qu'auraient-ils eu à se dire ?



Jeudi 15 septembreÀ plus d'un titre

Jean-Marc Ghitti
" Passage et présence de Simone Weil. État des lieux "
(Éditions Kimé)

En parcourant les lieux par où elle est passée, ce livre tente de reconstituer le chemin intellectuel et spirituel de Simone Weil. Mais Simone Weil ne peut suivre le fil de ses pensées que si elle se confronte à l'actualité de son époque, de 1929 à 1943, et à des milieux sociaux très différents. L'ouvrage refuse d'enfermer Simone Weil en son temps et prend le risque d'actualiser sa pensée en interrogeant ce que sont devenus les campagnes, les villes et les pays qu'elle a traversés, jusqu'à faire un état des lieux de la France d'aujourd'hui.


haut

Vendredi 23 septembreÀ plus d'un titre

Hélène Gestern
" 555 "
(Arléa)

C'est en défaisant la doublure d'un étui à violoncelle que Grégoire Coblence découvre une partition ancienne. A-t-elle été écrite par Scarlatti, comme il semble le penser ? Mais, à peine déchiffrée, la partition disparaît. Cinq personnes, dont l'existence est intimement liée à l'œuvre du musicien, se lancent à la recherche du précieux document sans se douter que cette quête éperdue va bouleverser durablement leur vie.


haut Image non disponible

Jeudi 29 septembreÀ plus d'un titre

Gérard Thermeau
" Opéra stéphanois "
(Actes Graphiques)

Comment concevoir une histoire de l'opéra à Saint-Étienne ? Peut-être comme une pyramide avec ses trois faces. D'un côté, elle raconte l'histoire des édifices qui ont accueilli des spectacles lyriques depuis un peu plus de deux siècles. De l'autre, elle se penche sur le répertoire, les conditions d'exécution et la réception par le public. Et sur la troisième face, figurent les portraits des directeurs, chanteurs, chefs d'orchestre, musiciens qui ont marqué la scène stéphanoise.


haut

Vendredi 7 octobreÀ plus d'un titre

Dans le cadre de la Fête de la Science
Natacha Gondran
" Les limites planétaires "
(La Découverte)

La question des limites environnementales a traversé les XIXe et XXe siècles sans vraiment parvenir à s'imposer. La donne serait-elle en train de changer en ce début de XXIe siècle ? La communauté scientifique s'est lancée dans un projet aussi urgent qu'ambitieux : proposer aux décideurs et au grand public un aperçu des principales variables qui déterminent l'équilibre des écosystèmes à l'échelle planétaire, comme le déséquilibre des cycles biogéochimiques, le changement d'affectation des sols, l'introduction de polluants d'origine anthropique dans les écosystèmes ou encore l'acidification des océans ; enjeux pour lesquels la communauté scientifique essaie de déterminer des frontières à ne pas dépasser si l'humanité veut éviter les risques d'effondrement.


haut

Vendredi 14 octobreÀ plus d'un titre

Fête du Livre
Paul Fournel
" Attends voir "
(P.O.L)

« Pendant longtemps on a cru que le méchant était Ray Duluc. Il faut dire qu'il avait le profil : des meurtres, des vols de pâtisseries (cookies, flans), des faux en écriture, des rôdes sur le darknet et les sorties d'école. Mais comme a dit la cheffe : Ça n'en fait pas pour autant un coupable - en tout cas pas coupable de ça. » Délivré de toute forme de logique, Attends voir déroule ses incompréhensions ludiques et terreurs sans objet. On croirait le passage au réel d'un monde virtuel auquel on ne comprend rien mais dans lequel on circule volontiers (ou forcé et contraint).


haut

Jeudi 20 octobreÀ plus d'un titre

Denis Labayle
" Le médecin, la liberté et la mort "
(Plon)

Depuis plus de vingt ans, Denis Labayle, ancien chef de service hospitalier, lutte pour rendre la fin de vie plus humaine. La loi actuelle exige des malades de ressentir des "souffrances intolérables" pour bénéficier d'une sédation profonde et continue ; elle impose la déshydratation du corps et prolonge une agonie inutile et douloureuse. Denis Labayle prône une nouvelle éthique, respectueuse de la diversité des choix des malades. La France campe sur des positions, obligeant nombre de citoyens à aller chercher à l'étranger ce que leur pays leur refuse. L'auteur analyse les raisons de cet immobilisme et pointe les responsabilités médicales, politiques et religieuses.


haut

Jeudi 27 octobreÀ plus d'un titre

Jeanne-Marie Sauvage-Avit
" Le royaume du condor "
(Charleston)

Lorsqu'elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer de la gorge, le monde de Mirella Abrial, chanteuse, bascule. Si elle ne peut plus chanter, que va-t-elle faire ? Elle refuse de finir sa vie sur un lit d'hôpital. Inspirée par une photographie accrochée au mur de la salle d'attente de l'hôpital, elle s'envole pour El Pueblo, en Bolivie. Dans ce petit village isolé du monde et de la civilisation, où elle découvre une autre manière de vivre et s'initie au chamanisme, arrivera-t-elle à faire la paix avec elle-même ?


Carte blanche


Hélène Goninet
" Journal d'une sage-femme nature "
(Mama éditions)

Pendant vingt ans, Hélène Goninet a accompagné des femmes souhaitant accoucher dans la sécurité de leur foyer. Son témoignage atteste de leur force innée à mettre au monde leurs petits. « La nuit est noire et profonde. Silencieuse. Le téléphone a sonné il y a une heure. J'ai décroché instantanément. Je n'ai pas hésité une seconde. Et je roule maintenant vers cette femme sur le point d'enfanter. Vers cet homme qui l'accompagne. Vers ce bébé qui a décidé de naître aujourd'hui. » Hélène se hâte d'apporter son aide à domicile, malgré l'opposition du corps médical et des pouvoirs publics. Car aider la vie qui s'en vient est un devoir sacré. Car il est vital que chaque femme qui le désire puisse accueillir son enfant dans l'intimité de sa propre demeure.


haut

Jeudi 3 novembreÀ plus d'un titre

Marie Sizun
" Les petits personnages "
(Arléa)

Les petits personnages qui donnent vie à ce recueil sont ceux que l'on voit dans un tableau dont l'objet principal est un paysage. Marie Sizun décide de leur inventer à chacun une histoire et en faire les personnages principaux de ces trente-trois nouvelles. Une femme qui se hâte sur une plage, un enfant solitaire qui joue dans un jardin, un couple au bord de la rupture, des amoureux, une adolescente qui rêve de liberté… Le choix des peintures est très large, des Très riches heures du Duc de Berry à Ensor, de Fragonard à Van Gogh, de Vallotton à Monet. Prolongeant le peinture en imagination, elle nous donne à la voir autrement.


haut

Jeudi 10 novembreÀ plus d'un titre

Georges Baudot et Christian Vérot
" Charbon rouge "
(Plon)

Un entraînement sportif découvre un cadavre sur les « crassiers » dominant Saint-Étienne. Le commissaire Marc Charrier et son équipe sont chargés de l'enquête, qui va les emmener jusqu'à Lyon, où la police judiciaire sera appelée en renfort. Ils pourront compter sur l'aide de Jean-Marie du « Bois Mon », qui en « prendra les ébariaules ». Il en sera « tout mouillé de chaud, beausseigne » et s'en fera « du mauvais sang » à en prendre le « babeau ». Ses voisins vont même « tirer peine pour lui ».


Carte blanche


Carole Montier
" Jean Véfour, un grand cuisinier "
(Le lys bleu)

Jean Véfour, né à St-Just-en-Bas (Loire), le cinq mai 1784, dans une famille paysanne de treize enfants, s'est très vite passionné pour la cuisine. Après quelques années d'apprentissage chez son oncle aubergiste, puis de pratique à Lyon, à Paris, il rêve d'avoir son propre restaurant au Palais Royal. De caractère jovial, optimiste, il va réussir à devenir un chef remarquable, admiré et respecté.


haut Image non disponible

Jeudi 17 novembreÀ plus d'un titre

Michel Thiollière
" J'ai déchiré le silence "
(Phénicie)

1520, en Terre de Feu, Magellan cherche le passage vers le Pacifique. Il aperçoit des feux sur la côte : ceux des tribus indigènes Selk'nam. Comment vont réagir ces nomades, qui se livrent à des guerres fratricides entre tribus, à l'arrivée des hommes blancs sur leurs terres ? 1897, les Salésiens du père Don Bosco installent des missions pour évangéliser les jeunes filles. Parmi elles, Lola raconte à sœur Ermelinda comment ses ancêtres ont vécu ces journées.


haut

Jeudi 24 novembreÀ plus d'un titre

Irène Frain
" L'allégresse de la femme solitaire "
(Seuil)

Un jour d'août 1853, une goélette jette l'ancre dans un port californien. Son capitaine a réussi l'impensable : capturer la « Femme Solitaire », ultime représentante d'un peuple immémorial, abandonnée dix-huit ans plus tôt dans une île sauvage. Elle parle une langue énigmatique et irradie une joie extraordinaire. Pendant que le Dr Shaw prend fait et cause pour elle, les clans de la ville menacent la survie de cette Femme Solitaire. Roman choral fondé sur un fait divers authentique.


haut

Jeudi 1er décembreÀ plus d'un titre

Thierry Poyet
" Il faut tuer Wolfgang Müller "
(Ramsay)

Pourquoi un octogénaire vient-il poignarder un homme plus âgé que lui dans sa chambre d'Ehpad ? Pourquoi la jeune journaliste Julienne Bancel s'entête-t-elle à croire complice des horreurs nazies un vieil Allemand naturalisé français depuis des décennies ? Comment le grand-père et sa petite-fille se retrouvent-ils complices pour rendre la justice à leur manière ? Quand il n'est pas possible d'oublier, oser le pire au nom du bien reste le dernier projet commun face au silence et aux mensonges.


Carte blanche


Alexandre Zotos
" Ismail Kadaré par lui-même "
(L'Harmattan)

Le présent essai fait le point sur les conditions et circonstances dans lesquelles s'est déroulée la carrière d'Ismail Kadaré. Il s'arrête notamment sur les deux romans qui ont marqué cette carrière : Le Général de l'armée morte et Le Grand Hiver. Il remet en question l'image d'un écrivain persécuté qui ressort du Poids de la croix et réexamine l'affaire dite des « Pachas rouges » ainsi que les alibis de son exil, sur la foi d'analyses textuelles et de témoignages, certains de source albanaise. Il ne s'agit pas de contester un génie littéraire qui s'est armé sous le régime communiste. Kadaré s'est avéré digne du prix Nobel comme porte-voix d'un pays qu'il a servi de sa plume en exploitant toutes les ressources de sa culture et de son histoire, et on s'interroge sur ce qui a pu lui nuire auprès du jury de Stockholm.


haut

Jeudi 8 décembreÀ plus d'un titre

Albine Novarino-Pothier
" Histoires inouïes de chats "
(Papillon rouge)

Ce livre raconte 100 histoires époustouflantes de chats au destin hors du commun. Elles sont peu connues du grand public, car l'auteur est allé dépoussiérer les archives, percer des secrets. De quelle manière ce chat est-il devenu indispensable à la conquête spatiale française ? Quelle est cette boule de poils qui va sauver ces pauvres soldats abandonnés ? Et ce chat de gouttière qui deviendra espion pour la CIA ou ce sacré félin qui va démasquer un assassin après des années d'une enquête acharnée…


haut

Jeudi 15 décembreÀ plus d'un titre

Agathe Fallet
" Brassens. Des souvenirs trop beaux pour moi "
(Équateurs)

« J'écoute Brassens. Quand c'est lui qui chante. Personne ne devrait s'autoriser à le chanter. Sa voix ne s'est pas encore effacée, que je sache. Et si cela arrive, on le lira et on le lira encore. On aime réellement Brassens. Mais Georges est oublié. Il était en chair et en os. Il était tellement beau, incroyablement beau. Reste sa voix, il ne faut pas la couvrir. Je repense avec émotion à ces moments où, entre les deux copains, j'avais une place unique et privilégiée. Il était si rassurant, Georges, que je me sentais là à l'abri des difficultés. Auprès de cet homme pour moi énigmatique, la vie devenait simple. »


haut

Jeudi 22 décembreÀ plus d'un titre

François Beiger
" Grand Manuel de Zoothérapie "
(Dunod)

La zoothérapie est un soin complémentaire non médicamenteux qui se pratique à l'aide d'un animal familier, consciencieusement sélectionné et éduqué, sous la responsabilité d'un intervenant, dans l'environnement immédiat de personnes chez qui l'on cherche à éveiller des réactions visant à maintenir ou à améliorer leur potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif. Ce Manuel offre une synthèse des pratiques professionnelles validées au sein de l'Institut français de zoothérapie dans les secteurs de l'éducation spécialisée, de la gérontologie, de la santé mentale et du handicap.