Lire à Saint-Étienne est une association de promotion du livre et de la lecture.


L'agenda
Émission le vendredi 25 mai à 18h
Hubert de Maximy
pour son livre "Le loup de Chomelix",
à la Librairie de Paris,
• 17h15, carte blanche avec Philippe Fontanel pour son roman "Rien ne s'efface".
Émission le vendredi 1er juin à 18h
Denis Labayle
pour son livre "Correspondance Châtelet",
au Campus Tréfilerie,
• 17h15, carte blanche avec Alain Dumas pour son roman "La sombre clarté des profondeurs".
Thé littéraire le jeudi 7 juin à 16h30
au Musée d'Art et d'Industrie avec le concours de la Bibliothèque municipale.
Émission le vendredi 8 juin à 18h
Florence Roche
pour son ouvrage "Philomène et les siens",
à la Médiathèque municipale, rue Jo-Gouttebarge
• 19h, remise des prix du concours de Nouvelles "C'est en m'asseyant devant mon thé que j'ai vu la lettre d'Anna", organisé par la Médiathèque municipale, les Amis de la Moldavie en Rhône-Alpes Auvergne et Lire à Saint-Étienne, sous la présidence de Florence Roche, marraine du concours.
Dictée de la Fête du Livre demi-finale le samedi 9 juin à 10h
à l'Université Jean Monnet, Campus Tréfilerie, Amphi J O1.
Émission le vendredi 15 juin à 18h
Jean-Claude Mourlevat
pour son ouvrage "Jefferson",
au Campus Tréfilerie
• 17h, remise des récompenses aux élèves de "Salut les mots" par les professeurs, sous la présidence de Jean-Claude Mourlevat.
Émission le vendredi 22 juin à 18h
Guilhem Coste
pour son ouvrage "Je t'attendrai sur une tombe",
à la Librairie de Paris,
• 17h15, carte blanche avec Jérôme Sagnard pour son roman "Le Forez. Instantanés d'histoire"
Émission le vendredi 29 juin à 18h
Jean-Yves Ponce
pour son ouvrage "Une mémoire extraordinaire",
au Campus Tréfilerie,
• 16h30, Venez exercer votre mémoire avec Jean-Yves Ponce.
• Campus Tréfilerie : Bât. M, 35 rue du 11 novembre Saint-Étienne
• Musée d'Art et d'Industrie : 2 place Louis Comte Saint-Étienne
• Pôle des Services : 12 rue Dr Calmette Roche la Molière
• Librairie de Paris : 6 rue Michel Rondet Saint-Étienne

Hélène Legrais, "Les anges de Beau-Rivage" (Calmann-Lévy)

Marie Brevet, "L'envol du petit prince" (Le Faucon D'or)

Philippe Lemaire, "Le chant du feu" (City Édition)

Gérard Glatt, "Et le ciel se refuse à pleurer" (Presses de la Cité)

Frédéric Viguier, "Aveu de faiblesses" (Albin Michel)

Ella & Pitr, "Comme des fourmis" (Alternatives)

Jacqueline Lefort, "Marie au fil du temps 2. La promesse de l'automne" (Éditions Jeanne d'Arc)

Jean-Louis Nogaro, "50 ans après, des nouvelles de mai 68" (Éditions du Caïman)

Sébastien Berlendis, "Revenir à Palerme" (Stock)

Hubert de Maximy, "Le loup de Chomelix" (L'Archipel)

Philippe Fontanel, "Rien ne s'efface" (Éditions du Cluzel)

Denis Labayle, "Correspondance Châtelet" (Éditions Glyphe)

Alain Dumas, "La sombre clarté des profondeurs" (L'Harmattan)

Florence Roche, "Philomène et les siens" (Calmann-Lévy)

Jean-Claude Mourlevat, "Jefferson" (Gallimard Jeunesse) (Prix Claude Fauriel 2011 pour "Terrienne")

Michel Thiollière, "Fumihiko Maki, architecte au long cours" (Arléa)

Jérôme Sagnard, "Le Forez. Instantanés d'histoire" (Éditions Sutton)

Jean-Yves Ponce, "Une mémoire extraordinaire" (Poche Marabout)

Pour tous renseignements,
contactez le 04 77 25 09 64
Programme des vendredis littéraires


Vendredi 6 avrilÀ plus d'un titre

Hélène Legrais
" Les anges de Beau-Rivage "
(Calmann-Lévy)

1872. Adeline, orpheline savoyarde de quatorze ans, a échoué à Genève. Tenaillée par la faim, elle est prise en pitié par trois femmes de chambre de l'hôtel Beau-Rivage qui parviennent à l'y faire embaucher. Pas facile de se mettre au diapason de cet établissement prestigieux. Adeline réussit à gagner la confiance de Mme Frieda, la redoutable gouvernante. Tout se présenterait au mieux si Adeline n'était brusquement rattrapée par son passé.


Carte blanche


Marie Brevet
" L'envol du petit prince "
(Le Faucon D'or)

Valentin a quinze ans… L âge de l'insouciance et de tous les projets. Pourtant, en ce début d année 2010, un simple mal de tête va faire exploser son existence et celle de sa famille… Sa maman, Marie, vous invite ainsi à suivre son fils dans son combat, à vivre avec lui, à ressentir ses émotions, à chuter, à vous relever, à regarder, à découvrir, de couloirs en ascenseurs, de lits en fauteuils roulants, d'éclats de rire en sanglots.


haut

Vendredi 13 avrilÀ plus d'un titre

Philippe Lemaire
" Le chant du feu "
(City Édition)

Dans la Lorraine d'après-guerre, Frank travaille aux hauts-fourneaux qui crachent leurs cendres rougeoyantes. Sa vie est sans intérêt jusqu'à sa rencontre avec Lou, qui n'a qu'un rêve : chanter. Cantonnée aux bars miteux, elle est persuadée qu'un jour Paris sera à ses pieds. Cette fougue fascine Frank. Leur amour est aussi fou que chaotique. Mais un simple ouvrier peut-il espérer être à la hauteur de la soif de liberté d'une jeune femme ambitieuse ?


haut

Vendredi 20 avrilÀ plus d'un titre

Gérard Glatt
" Et le ciel se refuse à pleurer "
(Presses de la Cité)

Août 2016, en Haute-Savoie. À la mort de celle qui a broyé leur vie, trois hommes se retrouvent. Souvenirs et confidences jaillissent. Tous trois forment une chaîne solidaire, délivrée de l'emprise toxique de Germaine, mais pas de leur histoire commune, ni de leurs doutes quant aux circonstances de sa mort. Il y a aussi ce médaillon doré, que portait la défunte, qui renfermait un soi-disant secret que Germaine n'a jamais voulu dévoiler.


haut

Vendredi 27 avrilÀ plus d'un titre
Prix Exbrayat des Lycéens

Frédéric Viguier
" Aveu de faiblesses "
(Albin Michel)

Frédéric Viguier a été désigné à l'issue du vote des trois classes du lycée Claude Lebois de Saint-Chamond, du lycée de Feurs et du lycée Simone Weil de Saint-Étienne, composant le jury.

« Je suis laid, depuis le début. On me dit que je ressemble à ma mère, qu'on a le même nez. Mais ma mère, je la trouve belle. »
Ressources inhumaines, critique implacable de notre société, a imposé le ton froid et cruel de Frédéric Viguier dont le premier roman se faisait l'écho d'une "humanité déshumanisée".


Fréquence jeunes


Enregistrement de l'émission "Fréquence jeunes" sur RCF, avec quelques lycéens composant le jury du Prix Exbrayat des Lycéens et leurs professeurs.


haut

Vendredi 4 maiÀ plus d'un titre

Ella & Pitr
" Comme des fourmis "
(Alternatives) (Prix Claude Fauriel 2017)

Ella & Pitr partagent depuis 2007 leur vie et leur carrière. Le travail de ces deux artistes de Saint-Étienne est marqué par une esthétique entre nostalgie et romantisme, et leurs personnages hauts en taille et en couleurs, « une famille de témoins silencieux et éphémères en milieu urbain », ne laissent personne indifférent… Connus dans le monde entier pour leurs fresques gigantesques, ils ont entamé depuis quelques années un travail sur toiles exposé régulièrement en galerie.


haut

Vendredi 11 maiÀ plus d'un titre

Jacqueline Lefort
" Marie au fil du temps 2. La promesse de l'automne "
(Éditions Jeanne d'Arc)

Lyon 1965. Marie semble avoir réalisé son rêve d'enfant : la petite bohémienne orpheline a cédé la place à une femme d'affaires reconnue dans le milieu très concurrentiel du prêt-à-porter de luxe. Sa vie de couple est une réussite. Une existence idyllique que beaucoup lui envient. Mais alors pourquoi ce voile de tristesse au fond des beaux yeux noirs ? Quelle est cette blessure secrète dont son cœur de mère ne pourra jamais guérir ?


Carte blanche


Jean-Louis Nogaro
" 50 ans après, des nouvelles de mai 68 "
(Éditions du Caïman)

Mai 68 est une période durant laquelle s'est déroulée une série d'événements….Grèves générales, occupations d'usines, révolte de la jeunesse étudiante, De Gaulle vacille, conquêtes sociales, avènement d'une nouvelle société, jouir sans entrave… 50 ans après, presque tout a été dit. Dans le flot des commémorations, les Éditions du Caïman offrent une carteblanche à des auteurs très divers afin qu'ils vous racontent un mai 68, vécu ou non. Voici donc « Des nouvelles de Mai 68 » où se mêlent témoignages, fictions, humour,…


haut

Vendredi 18 maiÀ plus d'un titre

Sébastien Berlendis
" Revenir à Palerme "
(Stock)

C'est l'histoire d'un retour, le temps d'un été. Huit ans après son dernier séjour, un homme revient dans la ville de Palerme. Il habite un vieux palais à l'abandon sur les hauteurs, voué à la destruction à la fin de l'été. Revenu pour vider les lieux, à mesure que l'été avance des souvenirs remontent, celui de Delia en particulier. Il sera aussi question de rencontres et de marches nocturnes dans les rues de la vieille ville.


haut

Vendredi 25 maiÀ plus d'un titre

Hubert de Maximy
" Le loup de Chomelix "
(L'Archipel)

Janvier 1816. Sur le plateau gelé du Haut-Velay, le corps d'un valet de ferme est retrouvé éviscéré près de Chomelix. Est-ce l'œuvre d'un loup ? Les mois suivants, à chaque pleine lune, un bourgeois est égorgé aux alentours du village. L'enquête est confiée à Stanislas Vimal, jeune sous-préfet qui a grandi en exil, dans la suite du futur Louis XVIII. Aidé d'un braconnier et d'un commissaire de police, il ne se doute pas qu'il va exhumer des vérités dérangeantes…


Carte blanche


Philippe Fontanel
" Rien ne s'efface "
(Éditions du Cluzel)

Nuit noire et pluvieuse : une bande de copains sortent de boîte de nuit. La soirée vire au cauchemar lorsque leur voiture en percute une autre. Grièvement blessée, Laura sombre dans le coma et perd l'enfant qu'elle attend. Quelques années plus tard, elle rencontre Nathan. Le bonheur semble enfin lui sourire lorsqu'elle part en Indonésie pour son travail. Voyage sans retour : Laura disparaît dans le tsunami qui ravage les côtes de l'île. Dix ans se sont écoulés lorsque Nathan reçoit une lettre de Laura dans laquelle elle explique à demi-mot les souvenirs de sa vie avant de le connaître, vie qu'elle avait toujours évité d'aborder.


haut

Vendredi 1er juinÀ plus d'un titre

Denis Labayle (Finaliste Prix Charles Exbrayat 2006)
" Correspondance Châtelet "
(Éditions Glyphe)

Albert Sourniat, écrivain et critique littéraire à la retraite, est hanté par le souvenir de la disparition de son fils Paul, alors âgé de 17 ans. Barbara est une Black américaine qui chante dans le métro depuis cinq ans. Leur rencontre est-elle le fait du hasard ? Derrière le frôlement de leurs solitudes, se cachent des secrets, des blessures qui rapprochent. Leur relation va permettre à chacun de se retrouver autrement.


Carte blanche


Alain Dumas
" La sombre clarté des profondeurs "
(L'Harmattan)

Fille de mineur, Emilia a passé sa jeunesse dans les Andes, au village minier de Qellococha, situé très haut en altitude, tout près des nuages. Elle quittera ses montagnes pour une ville française où jadis, on exploitait le charbon. C'est là qu'elle rencontrera Marc, un jeune chômeur introverti et passionné d'images qu'elle va convier à un étrange voyage dans les entrailles de la terre, en un lieu où se brise l'espace-temps et où tout est possible.
Y compris la rencontre intérieure d'êtres que tout semblait séparer jusque-là. Mais où va les mener ce vertigineux périple ?


haut

Vendredi 8 juinÀ plus d'un titre

Florence Roche
" Philomène et les siens "
(Calmann-Lévy)

Avant 1914, en Velay, Philomène vit chez son père, cultivateur, avec son mari et ses deux fils. Son frère revient du régiment avec une femme épousée à Paris et des jumeaux en bas âge. Sarah, originaire de Pologne, peine à se faire accepter, d'autant plus qu'elle est de confession israélite. De plus, sa personnalité ne correspond pas à ce que l'on apprend de son histoire. Sarah est très riche. D'où vient son argent ? Alors que la guerre éclate et que les hommes partent au front, Philomène est loin de se douter que le destin la laissera seule face à de terribles révélations…


haut

Vendredi 15 juinÀ plus d'un titre

Jean-Claude Mourlevat (Prix Claude Fauriel 2011 pour « Terrienne »)
" Jefferson "
(Gallimard Jeunesse)

Jefferson, jeune hérisson plein d'entrain, vit au pays des animaux. Ce matin-là, il se rend chez le coiffeur, car il est grand temps de se faire rafraîchir la houppette ! Mais en arrivant Jefferson découvre une scène terrifiante : Edgar le blaireau, son coiffeur, est par terre, une paire de ciseaux plantée dans la poitrine… Qui a commis ce crime abominable ? L'enquête mène au pays des hommes. Hélas.


haut

Vendredi 22 juinÀ plus d'un titre

Guilhem Coste
" Je t'attendrai sur une tombe "
(La Clé du chemin)

Malgré son tempérament de femme déterminée et volontaire, Emma a été très déstabilisée à la découverte de ses véritables origines. Quelques mois après ce séisme dans son univers familial, c'est une lancinante question qui va s'imposer à son esprit et ne plus le quitter : qui étaient vraiment ses parents ? Pourra-t-elle retrouver quelques traces de ces ombres évanouies dans la tourmente de 1944 ? Existe-t-il encore des témoins qui les aient suffisamment connus pour lui en parler ?
Et surtout, son père est-il toujours vivant ? A-t-elle des frères et sœurs quelque part en Allemagne ?


Carte blanche


Jérôme Sagnard
" Le Forez. Instantanés d'histoire "
(Éditions Sutton)

Issus d'albums chinés sur les brocantes, ces clichés présentent le Forez de la Belle Époque sous un angle intimiste. Promenades en bord de Loire, excursions, pique-niques champêtres, fêtes villageoises sont autant d'occasion d'immortaliser des proches, mais aussi les lieux visités. Les photographies, mises en perspective avec des textes de la presse quotidienne locale, restituent l'atmosphère qui régnait dans cette région rurale au début du XXe siècle. Les articles relatent aussi bien des faits divers que des événements et sont représentatifs de la société d'alors.


haut

Vendredi 29 juinÀ plus d'un titre

Jean-Yves Ponce
" Une mémoire extraordinaire "
(Poche Marabout)

Bien utilisée, votre mémoire est l'un des plus prodigieux outils que la nature vous ait donné. Découvrez les techniques simples, ludiques et efficaces qui vous permettent d'utiliser son plein potentiel pour apprendre et mémoriser les cours les plus difficiles, faciliter votre quotidien, apprendre une nouvelle langue étrangère, briller en société…