Lire à Saint-Étienne est une association de promotion du livre et de la lecture.


Pour tous renseignements,
contactez le 04 77 25 09 64
L'agenda
Émission le 13 janvier à 15h
et chronique parue le 14 janvier
Daniel Mandon
pour son ouvrage "Santé et spiritualité" (L'Harmattan)
Enregistrement en studio sans public.
Émission le 20 janvier à 15h
et chronique à paraître le 21 janvier
Jean-Paul Bourgier
pour son ouvrage "1936, un Tour de France populaire" (Le Pas d’0iseau)
Enregistrement en studio sans public.
Émission le 27 janvier à 15h
et chronique à paraître le 28 janvier
Olivier Bosc
pour son ouvrage "Une passion pour la justice. Dans la bibliothèque de Robert Badinter" (Bnf Éditions)
Enregistrement en studio sans public.
Olivier Bosc, Une passion pour la justice. Dans la bibliothèque de Robert Badinter, BNF Éditions
Émission le 3 février à 15h
et chronique à paraître le 4 février
Gérard Glatt
pour son ouvrage "Gailland, père et fils" (Presses de la Cité)
lieu à préciser.
Émission le 10 février à 15h
et chronique à paraître le 11 février
Hélène Legrais
pour son ouvrage "Le cabanon à l'étoile" (Calmann-Lévy)
lieu à préciser.
Émission le 17 février à 15h
et chronique à paraître le 18 février
Pierre Rivory
pour son ouvrage "Le sorcier du Pilat" (Éditions de Phénicie)
lieu à préciser.
Émission le 24 février à 15h
et chronique à paraître le 25 février
Christophe Dumas
pour son ouvrage "Un passementier stéphanois dans la Grande Guerre" (Actes Graphiques)
lieu à préciser.
• Campus Tréfilerie : Bât. M, 35 rue du 11 novembre Saint-Étienne
• Amicale laïque de Bizillon, 16 rue Tréfilerie, Saint-Étienne
• Musée d'Art et d'Industrie : 2 place Louis Comte Saint-Étienne
• Pôle des Services : 12 rue Dr Calmette Roche la Molière
• Librairie de Paris : 6 rue Michel Rondet Saint-Étienne

Gérard Lindeperg, "Avec la Loire" (Éditions de l'Aube)

Daniel Martinange, "C'est moi qu'il veut" (Lajouanie)

Daniel Mandon, "Santé et spiritualité" (L'Harmattan)

Jean-Paul Bourgier, "1936, un Tour de France populaire" (Le Pas d'0iseau)

Olivier Bosc, "Une passion pour la justice. Dans la bibliothèque de Robert Badinter" (Bnf Éditions)

Gérard Glatt, "Gailland, père et fils" (Presses de la Cité)

Hélène Legrais, "Le cabanon à l'étoile" (Calmann-Lévy)

Pierre Rivory, "Le sorcier du Pilat" (Éditions de Phénicie)

Christophe Dumas, "Un passementier stéphanois dans la Grande Guerre" (Actes Graphiques)

René Pagis, "Et en même temps..." (Ramsay)

Lionel Bourg, "Geoffroy Guichard, le vert paradis des dieux trop humains" (Médiapop)

Philippe Lemaire, "L'arpenteur des rêves" (De Borée)

Patrice Queneau, "La faculté de médecine de Saint-Étienne. 50 ans de combats épiques" (Éditions Glyphe)

André Hugou, "Mieux comprendre l'homéopathie pour mieux l'utiliser" (Interéditions)


Programme des vendredis littéraires
L'enregistrement public de l'émission « À plus d'un titre » a lieu désormais
le jeudi à 15h,
haut

Jeudi 23 décembreÀ plus d'un titre

Gérard Lindeperg
" Avec la Loire "
(Éditions de l'Aube)

Ce livre relate l'expérience de l'auteur de de responsable socialiste et de député. Sans langue de bois ni faux-semblant, il nous révèle les arcanes de la vie politique à Saint-Étienne et les coulisses de l'Assemblée nationale. Le récit commence au début des années 1990, à une époque où la droite était hégémonique dans la Loire. Il déroule sur une décennie l'histoire de la gauche dans ce département industriel sinistré ; il dévoile au plus près la vie d'une fédération socialiste, longtemps déchirée, qui parvint à se reconstruire et à retrouver sa place parmi les grands partis du département. Gérard Lindeperg dessine d'un trait vif les portraits de nombreux acteurs de la période et témoigne de son attachement à une ville qui lui rappelle le Creusot de son enfance. Gérard Lindeperg, homme politique français, fut un proche collaborateur de Michel Rocard. Il est vice-président de la Fondation Jean-Jaurès.



Jeudi 6 janvierÀ plus d'un titre

Daniel Martinange
" C'est moi qu'il veut "
(Lajouanie)

De jeunes garçons sont enlevés, puis réapparaissent indemnes, enveloppés d'une couverture de survie. Sylvie, infirmière un peu borderline, est persuadée que le monstre impuni qui l'a terrorisée durant son enfance est l'auteur de ces rapts. Elle pressent l'imminence d'autres drames, d'autres morts. Près du lac où fut retrouvée la première jeune victime, vingt ans auparavant, des cadavres très récents de salamandres et de vipères sacrifiées sont découverts sur un étrange autel, tandis qu'un autre gamin disparaît… Un polar qui penche vers le thriller. Des dialogues savoureux, des retournements de situations astucieux, une tension psychologique parfaitement maîtrisée. Saint-Étienne et les monts du Forez. Un coin riche en histoires de sorcelleries et d'amours chaotiques. Un enquêteur séduisant, très télévisuel, commandant de police parisien récemment arrivé dans le département, qui sort de l'ordinaire puisque éternellement vêtu d'improbables chemises à jabot. Un cousin de Balthazar (Tomer Sisley, TF1) pourrait-on dire.


haut

Jeudi 13 janvierÀ plus d'un titre

Daniel Mandon
" Santé et spiritualité "
(L'Harmattan)

Cet ouvrage sur la santé du corps et de l'âme veut montrer les enjeux, non seulement d'une genèse effrénée des besoins de soins, mais des aspirations confuses à la plénitude et au mieux-être. Il pose la question du sens de la vie, de la maladie et de la mort, là où l'énigme corporelle renvoie au mystère de l'homme et au salut. Dans un monde matérialiste et mercantile, à l'heure d'une foi laïque et d'une bien-pensance désenchantée, la santé s'avère omniprésente, obsessive. Le raccourci assez provoquant fait par l'auteur, partant de la thérapeutique du fameux docteur Knock pour arriver à la guérison et au Salut en Jésus-Christ, se veut une illustration originale de ce rapport privilégié de la médecine à la religion.


haut

Jeudi 20 janvierÀ plus d'un titre

Jean-Paul Bourgier
" 1936, un Tour de France populaire "
(Le Pas d'0iseau)

Le 30e Tour de France part de Paris après un printemps agité. Le Front populaire porte Léon Blum à la tête du pays. De nombreux mouvements de grève conduisent aux accords de Matignon. Pendant ces temps de ferveur populaire, aux frontières les dictatures se renforcent. Hitler remilitarise la Rhénanie et prépare les Jeux de Berlin. L'invasion de l'Éthiopie par Mussolini n'est pas étrangère à l'absence des coureurs italiens sur ce Tour. Le général Franco organise le soulèvement militaire au Maroc espagnol Au Parc des Princes, devant 40 000 spectateurs, Sylvère Maes remporte son premier Tour de France. Second de Maes, Antonin Magne annonce qu'il souhaiterait diriger une formation professionnelle au terme de sa carrière. La légende de l'emblématique directeur sportif de l'équipe Mercier est en marche, avant la rencontre avec Raymond Poulidor, né en 1936, une année réellement peu banale… Le sport vu à travers le prisme de l'histoire, voilà la patte de Jean-Paul Bourgier.


haut

Jeudi 27 janvierÀ plus d'un titre

Olivier Bosc, directeur de la bibliothèque de l'Arsenal (Paris)
" Une passion pour la justice. Dans la bibliothèque de Robert Badinter "
(Bnf Éditions)

Il y a quarante ans, Robert Badinter portait devant les assemblées le texte de loi abolissant la peine de mort. Ce combat a marqué la mémoire collective, mais il ne saurait résumer à lui seul la personnalité d'un homme qui fut tour à tour avocat, enseignant, homme politique, président du Conseil Constitutionnel et écrivain. Son goût pour les livres et les documents d'archives l'ont conduit à constituer une collection personnelle, miroir de ce parcours. La BnF expose à la bibliothèque de l'Arsenal plus de quatre-vingt documents issus de cet ensemble : manuscrits, livres, objets, correspondances, estampes… Ainsi se dévoile le portrait authentique et sensible d'un homme animé d'une inextinguible passion pour la justice.


haut

Jeudi 03 févrierÀ plus d'un titre

Gérard Glatt
" Gailland, père et fils "
(Presses de la Cité)

Tout l'amour d'un père pour son fils à la jeunesse foudroyée à la suite d'un accident de voiture. Entre Savoie et Bretagne, un roman bouleversant sur le puissant lien filial.Chaque jour, sous les yeux de Chris, se déploie la beauté immuable de la chaîne des Aravis.
Un matin qu'il observe ses montagnes à la longue-vue, la vision d'un corps suspendu au-dessus du vide le renvoie brutalement à son passé.
Juillet 1990. Ils étaient six copains qui fêtaient à Chamonix la fin de leur année d'études. La conduite folle dans les lacets. L'accident. Lui seul touché de plein fouet. Des jambes devenues inertes, inutiles, une vie atomisée…
C'est son père qui, dans un flot d'amour, accompagne le rescapé, tente de lui reconstruire pierre par pierre sa jeunesse perdue. Mais il ne peut s'empêcher de penser aux amis de son fils unique qui l'ont rayé de leur existence. Cette vie pleine de promesses à laquelle Chris avait droit lui aussi, n'est-ce pas eux qui la lui ont volée ?
Entre Savoie et Bretagne, un suspense poignant sur la puissance du lien filial.


haut

Jeudi 10 févrierÀ plus d'un titre

Hélène Legrais
" Le cabanon à l'étoile "
(Calmann-Lévy)

Mystère autour d'une jeune fugueuse sous le soleil brûlant de la Catalogne.
L'été est là. Au volant de sa Deudeuche, Estelle, artiste-peintre désargentée et bohème, part rejoindre son cabanon du Bourdigou, un de ces villages de vacances « sauvages » faits de cabanes bricolées qui fleurissent sur le littoral catalan en ce début des années 1960.
Elle prend en stop une toute jeune fille partie à l'aventure, qui dit s'appeler Cassiopée. Estelle n'est pas dupe mais elle lui offre son affection et le gîte dans sa paillote.
D'une beauté ravageuse, la nouvelle venue ne tarde pas à provoquer des remous dans le village. Ses manières libres, sa sensualité ardente choquent, au point qu'Estelle doit plusieurs fois prendre sa défense. Pourtant, la rage de vivre de sa protégée finit par l'effrayer.
Que fuit Cassiopée ? Pourquoi a-t-elle quitté les siens ? Sans rien brusquer, Estelle va percer à jour son bouleversant secret…


haut

Jeudi 17 févrierÀ plus d'un titre

Pierre Rivory
" Le sorcier du Pilat "
(Ed. de Phénicie)

Petit garçon Pierrot rêve de Tour de France. Après son accomplissement, il a la volonté de faire partager au plus grand nombre sa passion sans concession du cyclisme. De l'ascension fulgurante de son petit club de Pélussin au sommet de l'élite française et même l'expérience d'une équipe professionnelle. Il continue à Saint-Étienne à promouvoir son sport en l'enseignant des coureurs aux coureurs de haut-niveau.


haut

Jeudi 24 févrierÀ plus d'un titre

Christophe Dumas
" Un passementier stéphanois dans la Grande Guerre "
(Actes Graphiques)

Né à Saint-Étienne, Jacques Denis aurait dû devenir passementier et consacrer sa vie à fabriquer des rubans. Mais, le 3 août 1914, alors qu'il effectue son service militaire au 86e régiment d'infanterie du Puy-en-Velay, il est emporté par la Première Guerre mondiale. Il va vivre les pires batailles à Baccarat, dans l'Oise, à Verdun, sur la Somme ou sur la Marne avant de tomber le 5 octobre 1918 dans les Ardennes à la veille de son 26e anniversaire. C'est à travers les lettres écrites à ses parents que vous allez découvrir son histoire qui est aussi celle d'un monde disparu comme lui dans le fracas des obus de la Grande Guerre.


haut

Jeudi 03 marsÀ plus d'un titre

René Pagis, ancien procureur de la République
" Et en même temps…"
(Ramsay)

Tout commence par une lettre au président de la République adressée par Étienne Poussergues, un élu local, magistrat à la retraite, qui lance un véritable défi au chef de l'État en lui rappelant la situation désastreuse de la justice et des prisons françaises. Étienne Poussergues est convoqué à l'Élysée pour exposer son projet de réforme. Le Président relève le défi qui lui a été lancé dans le courrier.
Il charge l'élu local de formuler des propositions précises pour réformer la justice pénale. Pris dans l'engrenage du pouvoir, maltraité par les cabinets ministériels, Étienne joue des coudes et trouve peu à peu une place de choix qui lui permet avec son équipe de formuler un projet convainquant. Profitant de sa notoriété naissante, il initie et développe en parallèle un nouveau courant politique qui connaît un succès rapide dans le pays.
Résistera-t-il aux pressions ? Gardera-t-il la confiance de ce Président dont il ne partage pas la plupart des idées ? Combien de temps pourra-t-il mener de front une réforme et en même temps un projet politique nouveau ?


haut

Jeudi 10 marsÀ plus d'un titre

Lionel Bourg" Geoffroy Guichard, le vert paradis des dieux trop humains " (Médiapop)

Livre de mémoire, d'émotions teintées d'humour, d'enfance et d'âge mûr, « Geoffroy-Guichard, Le vert paradis des dieux trop humains » ne se veut pas simple apologie de l'équipe stéphanoise, mais, le football brassant de multiples enjeux, une sorte de rêverie ou de méditation alliant la nostalgie aux considérations les plus actuelles. Légende et réalité dès lors s'unissent, l'évocation de la finale de la Coupe d'Europe à Glasgow demeurant sans doute le fil conducteur de ce récit très autobiographique.


haut

Jeudi 17 marsÀ plus d'un titre

Philippe Lemaire
" L'arpenteur des rêves "
(De Borée)

Une équipe de tournage dirigée par un des plus grands cinéastes des années 50 s'installe à Attigny dans les Ardennes pour réaliser en extérieur quelques-unes des séquences les plus importantes d'un film, L'Arpenteur de rêves, qui évoque la jeunesse de Rimbaud et ses amours tumultueuses avec Verlaine. Toute la vie du bourg, rythmée à la fois par les campagnes sucrières et le passage des péniches qui franchissent son écluse, va en être bouleversée comme le sera la vie monotone et solitaire de la jeune Clémence.


haut

Jeudi 24 marsÀ plus d'un titre

Patrice Queneau
" La faculté de médecine de Saint-Étienne. 50 ans de combats épiques "
( Ed. Glyphe)

Une faculté de médecine à Saint-Étienne ? Oui ! Cette ancienne ville minière, terre d'innovations, tenait à la création d'une faculté de médecine.
Partie de rien, sans dotation ministérielle, poussée par la ferveur du peuple stéphanois, qui l'a voulue, cette faculté a été créée en 1969. Chaque jour, elle a franchi les obstacles. Animée d'une passion fervente, notre faculté a recruté médecins, chirurgiens, chercheurs qui ont trouvé à Saint-Étienne, la liberté d'entreprendre ensemble.
Les pionniers ont créé un CHU reconnu, avec un enseignement exigeant dans une faculté à taille humaine et une recherche de qualité. C'est pourquoi l'an dernier, l'auteur s'est mis en colère quand en haut lieu, « on » a voulu absorber l'université de Saint-Étienne dans une université lyonnaise.
Ce livre raconte l'histoire de la faculté de médecine de Saint-Étienne ; plus de cinquante témoignages qui relatent les difficultés et les succès d'une faculté, qui a su acquérir une dimension internationale.


 
haut

Jeudi 31 marsÀ plus d'un titre

André Hugou
" Mieux comprendre l'homéopathie pour mieux l'utiliser "
(Interéditions)

L'ouvrage donne au lecteur toutes les clés pour comprendre comment se soigner efficacement avec l'homéopathie. Médecine complémentaire incontournable par excellence, l'homéopathie est une méthode thérapeutique personnalisée, dénuée d'effets indésirables, et ce, à tout âge de la vie. Utilisée dans le monde entier, elle occupe une position de choix dans le champ des thérapies offertes aux malades. Ce manuel à la fois précis et complet - mine de renseignements enrichie de nombreux cas pratiques et exemples -, apprend pourquoi et comment elle a vu le jour ; explicite de façon claire et pédagogique comment elle fonctionne et guide vers les bons choix à faire pour se soigner efficacement.