Lire à Saint-Étienne est une association de promotion du livre et de la lecture.

L'agenda
Émission le vendredi 29 novembre à 17h
À l'occasion de BD'ART à Rive-de-Gier, DELOUPY
, pour sa maison d'édition "Jarjille",
Salle des Fêtes, Rive-de-Gier.
Thé littéraire le jeudi 5 décembre à 16h30
au Musée d'Art et d'Industrie avec le concours de la Bibliothèque municipale.
Émission le vendredi 6 décembre à 18h
Jean-Jacques Tatin-Gourier
pour son édition du livre de Claude Fauriel " Mémoire sur la destruction de la République par Bonaparte",
à Lire à Saint-Étienne, 5 rue Traversière.
Émission le vendredi 13 décembre à 18h
Marie Kock
pour son ouvrage "Yoga, une histoire-monde",
au Campus Tréfilerie
Émission le vendredi 20 décembre à 18h
Françoise Henry
pour son ouvrage "Jamais le droit de crier",
à Lire à Saint-Étienne, 5 rue Traversière.
• Campus Tréfilerie : Bât. M, 35 rue du 11 novembre Saint-Étienne
• Musée d'Art et d'Industrie : 2 place Louis Comte Saint-Étienne
• Pôle des Services : 12 rue Dr Calmette Roche la Molière
• Librairie de Paris : 6 rue Michel Rondet Saint-Étienne

J. M. Erre, Qui a tué l'homme-homard ? (Buchet-Chastel)

Corinne Royer, Ce qui nous revient (Actes Sud)

Gérard Staron, L'opérette (Éditions Spinelle)

Alain Gillot, S'inventer une île (Flammarion)

Sophie Brocas, Le baiser (Julliard)

Jean-Claude Caissard et Sylvie Baudino, Le parfum des roses (Publication de l'université)

Polo Breitner, L'énigme Tuchel (Hugo Sport)

Christian Chatillon, Relations corses. Affaires politiques et voyous utiles (L'Artilleur)

Jacques Roux, Petits bonheurs sucrés (Abatos)

Christine Navarro, La fille aux yeux d'or (De Borée)

Sylvain Quesada, Sur le fil de l'ailleurs (Actes graphiques)

Clélie Avit, L'expérience de la pluie (Plon)

Hélène Goninet, Moi, j'accouche (Au bout des mots)

Jean-Paul Bourgier, Benoît Faure, roi de la montagne (Le Pas d'Oiseau)

Jean-Marc Chavot, Faim de cycle (Le Pas d'Oiseau)

Albert Ducloz, La promesse de Lucile (De Borée)

Jean-Jacques Tatin-Gourier Mémoire sur la destruction de la République par Bonaparte de Claude Fauriel (Minerve)

Marie Kock, Yoga, une histoire-monde (La Découverte)

Pour tous renseignements,
contactez le 04 77 25 09 64
Programme des vendredis littéraires

haut


Vendredi 30 aoûtÀ plus d'un titre

J. M. Erre
" Qui a tué l'homme-homard ? "
(Buchet-Chastel)

Margoujols, petit village reculé de Lozère, abrite depuis 70 ans les rescapés d'un cirque itinérant qui proposait un freak show : femme à barbe, sœurs siamoises, homme-éléphant, nain, colosse… L'histoire s'ouvre sur la découverte du cadavre atrocement mutilé de Joseph Zimm, dit « l'homme-homard ». Qui a tué cet ancien membre du cirque et pourquoi ? L'enquête, menée par l'adjudant Pascalini et son stagiaire Babiloune, aidés de Lucie, fille du maire, jeune femme paraplégique communiquant par l'intermédiaire d'un ordinateur, va révéler des secrets enfouis depuis des lustres dans les hauteurs du Gévaudan.




Vendredi 13 septembreÀ plus d'un titre

Corinne Royer
" Ce qui nous revient "
(Actes Sud)

Un jour, la mère de Louisa s'est absentée pour une intervention médicale et n'est jamais rentrée à la maison. Quinze ans après, dans le cadre de sa thèse de médecine, Louisa rencontre Marthe Gautier, une vieille dame qui a consacré sa vie à la recherche scientifique et s'est vu dépossédée de son travail… Le livre entrecroise une fiction familiale aux méandres inattendus et l'authentique controverse liée à la découverte de la trisomie 21.


Carte blanche


Gérard Staron
" L'opérette "
(Editions Spinelle)

Depuis 2012, Gérard Staron, professeur d'histoire, puis agrégé et docteur d'état de géographie préside l'association des météorologistes d'entre Rhône et Loire et publie chaque mois le Météofil. Avec « l'opérette Parfum de l'histoire » il passe à la passion inspirée par cette musique légère. Il met sa formation d'historien au service de ces œuvres musicales plus intégrées dans leur temps qu'il n'y parait ! L'opérette est au cœur du patrimoine musical français pendant un siècle après 1850 ! Sous les duos d'amours célèbres, on découvre le « parfum de l'histoire » à l'époque où les compositeurs doivent contourner la censure pour glisser des allusions politiques ou sociales pimentées !



Vendredi 20 septembreÀ plus d'un titre

Alain Gillot
" S'inventer une île "
(Flammarion)

Alors qu'il est sur un chantier en Chine, Dani apprend que son fils, Tom, 7 ans, s'est noyé. Il rentre pour rejoindre Nora, sa femme. Mais il traverse cette nouvelle réalité en étranger. Son chagrin ne trouve pas sa place, tout comme ses regrets, ceux de s'être si souvent absenté de chez lui. Quel père aura-t-il été en fin de compte? C'est alors que son fils lui apparaît, tel un petit fantôme de chair et d'os, et qu'il lui parle. Ensemble, ils partent pour s'inventer un endroit à eux, leur île.




Vendredi 27 septembreÀ plus d'un titre

Sophie Brocas
" Le baiser "
(Julliard)

Camille exerce son métier d'avocate avec sérieux, mais sans grande passion. Jusqu'au jour où on lui confie une affaire inhabituelle : identifier le propriétaire d'une sculpture de Brancusi, Le Baiser, scellée sur la tombe d'une inconnue au cimetière du Montparnasse. Pour déterminer à qui appartient cet œuvre, il lui faudra suivre la destinée d'une jeune exilée russe qui a trouvé refuge à Paris en 1910. Cent ans plus tard, élucider les raisons de sa mort devient pour Camille un combat personnel : rendre sa dignité à une femme libre, injustement mise au ban de la société.




Vendredi 4 octobreÀ plus d'un titre

Jean-Claude Caissard, Sylvie Baudino
" Le parfum des roses "
(Publication de l'université)

L'histoire des connaissances sur le parfum des roses, de son rôle dans la nature chez les espèces sauvages apparues il y a des millions d'années à la recherche biologique actuelle sur les roses parfumées, en passant par sa diversification dans les roses créées au XIXe et XXe siècles.


Image non disponible

Vendredi 11 octobre

Isabelle Rabineau
" Lancement de la Fête du Livre "

Isabelle Rabineau, commissaire générale de la Fête, présente le programme des trois journées de la Fête.


Carte blanche


Polo Breitner
" L'énigme Tuchel "
(Hugo Sport)

Nommé entraîneur du Paris Saint-Germain à la surprise générale en 2018, méconnu à son arrivée en France, Thomas Tuchel a depuis séduit les amateurs de football et les fans du club de la capitale. Adepte des préceptes de Guardiola, sans cesse opposé à son compatriote mais néanmoins rival Jürgen Klopp, l'Allemand n'avait jusque-là jamais fait l'objet d'un livre.
En s'appuyant sur les témoignages de ceux qui l'ont côtoyé au plus près, Polo Breitner et Daniel Riolo racontent l'avènement d'un personnage atypique, de la Bavière - sa région de naissance - jusqu'à Paris, en passant par ses débuts, à Stuttgart et Augsbourg, puis son affirmation en Bundesliga, à Mayence et Dortmund.




Vendredi 18 octobreÀ plus d'un titre

Fête du Livre
Anne Goscinny, marraine des "Mots en fête"
" Le monde de Lucrèce, 3 " (Gallimard Jeunesse)

"Si je devais inventer ma vie, je ne changerais rien !". Participer à son premier conseil de classe, faire un stage d'observation au tribunal, trouver un cadeau pour la fête des Mères, partir avec les Lines en voyage scolaire à la ferme ou assister au tournage d'un film... Lucrèce est ici plus loufoque que jamais !




Vendredi 25 octobreÀ plus d'un titre

Christian Chatillon
" Relations corses. Affaires politiques et voyous utiles "
(L'Artilleur)

Retraçant diverses affaires criminelles retentissantes, parmi lesquelles la disparition de Ben Barka, les assassinats de Yann Piat et du juge Renaud, l'affaire du casino d'Annemasse ayant impliqué Charles Pasqua, ou encore les malversations du gang des cercles de jeux parisiens, Christian Chatillon identifie le rôle joué par le milieu corse comme le point commun les reliant entre elles.


Carte blanche


Jacques Roux
" Petits bonheurs sucrés "
(Abatos)

L'auteur observe ses semblables avec une grande acuité. Il décrit des personnages certainement abordés par lui, tant leur existence racontée sonne vrai. Ce sont les détails minuscules de la vie qui sont mis en valeur. Tout a de l'importance. Moments plaisants, heures plus graves. Au long des pages, une plume alerte teintée d'un humour très british habille le quotidien des mots. L'auteur adopte dans le récit les techniques du cinéma: ellipse, cadrage, gros plan, mise en lumière.




Vendredi 31 octobreÀ plus d'un titre

Christine Navarro
" La fille aux yeux d'or "
(De Borée)

Camille Saint-Vallier, grand reporter au célèbre quotidien Les Éclairs, profite à fond de l'indépendance conquise par les femmes dans les années 60. Son talent et une bonne dose d'audace l'ont rendue célèbre, si bien qu'elle est envoyée sur les reportages les plus sensibles. Aussi est-elle furieuse lorsqu'en ce matin d'octobre 1970, son rédacteur en chef lui demande de se rendre dans un village perdu du centre de la France pour couvrir l'affaire d'une voyante assassinée. Elle ignore encore que cette enquête va la mener de surprise en surprise, et que derrière ce banal fait-divers se trame quelque chose de plus obscur…


Carte blanche


Sylvain Quesada
" Sur le fil de l'Ailleurs "
(Actes graphiques)

Animé par l'Ailleurs, les parfums, les rencontres, les grandes étendues, l'aléatoire, la nature et le dépassement de soi, je voyage en stop, à pied, à vélo. Escapades autour du monde de manière autonome toile de tente, sans téléphone, sans carte bancaire et avec très peu d'argent.
Ce livre s'inspire de mes carnets de voyage à la rencontre d'autres cultures, d'autres saveurs, d'autres paysages, d'autres peuples et de moi même. Témoignage de ma vie sur les chemins de la bohème, pour partager, les émotions que je cueille au hasard des rendez-vous et transmettre un message d'espoir et de foi en l'humanité, Aventures dans des conditions souvent extrêmes qui pimentent mon quotidien comme autant d'étoiles essentielles à mon équilibre de funambule. Étincelles bienveillantes qui viennent illuminer, ma vie et dont je me nourris de manière éphémère car j'ai aussi besoin des miens pour rester debout sur mon fil.




Vendredi 8 novembreÀ plus d'un titre

Clélie Avit
" L'expérience de la pluie "
(Plon)

Toucher mais ne pas l'être. Par le cœur ou par les doigts. Pour Camille et Arthur, son fils de six ans, cela revient au même. Tous les deux autistes, ils vivent à l'abri du monde, de son bruit et de ses violences. Chaque rencontre, chaque échange physique, même le plus infime, est une épreuve : une main qui attrape, une bousculade dans le bus, des gouttes de pluie sur la peau. Un soir, en sortant du bureau, Aurélien croise leur route. Dans son quotidien désabusé, il entrevoit dans leur relation ce "vrai" qui lui manque tant et qui semblait hier encore inatteignable. Mais comment approcher ce couple mère-fils fusionnel sans briser leur fragile équilibre ?


Carte blanche


Hélène Goninet
" Moi, j'accouche "
(Au bout des mots)

"Moi j'accouche" est le cheminement de Claire, une jeune femme du XXIème siècle, à travers son vécu et son ressenti au cours de ses grossesses, ses accouchements. Elle le confie à son journal intime. Grossesses ? Accouchements ? Ces évènements qui ponctuent la vie de la plupart des femmes, pourtant, sont si peu évoqués ! Claire, elle, va raconter ses hésitations, ses ambivalences, ses émois, ses tribulations ses aventures intérieures captivantes ; Essaimés de tous les petits évènements du quotidien qui font la saveur de la vie.
Elle raconte aussi son parcours de combattante au pays de la liberté et des droits de l'homme, qui ne sont pas toujours les droits de la femme !




Vendredi 15 novembreÀ plus d'un titre

Jean-Paul Bourgier
" Benoît Faure, roi de la montagne "
(Le Pas d'Oiseau)

Biographie d'un coureur connu pour ses qualités de grimpeur qui participa à plusieurs Tours de France de 1926 à 1935. Durant ces Tours il passa en tête de la plupart des grands cols du Tour. Livre illustré d'une vingtaine de photos. Benoît Faure a laissé un nom dans l'histoire du cyclisme… et un surnom : "la Souris". Très populaire dans le Forez.


Carte blanche


Jean-Marc Chavot
" Faim de cycle "
(Le Pas d'Oiseau)

Le temps change les hommes. Alors, une guerre, pensez donc! Ça vous brise une vie toute tracée ou ça vous propulse sur un Olympe dont vous ne soupçonniez même pas l'existence. Deux cyclistes amateurs testent leurs vingt ans sur les routes de leur premier Tour de France, sans imaginer un seul instant que ce pourrait être leur dernier. Les voilà happés par la Grande Guerre, reclus dans les tranchées, captifs du monde industriel de l'arrière. Un espoir les fait tenir, que renaisse la Grande Boucle… Premier roman de Jean-Marc Chavot. L'action de « Faim de cycle » se déroule dans l'univers de la guerre 14-18 et juste après, quand il s'agit pour le héros et le pays de se reconstruire.




Vendredi 22 novembreÀ plus d'un titre

Albert Ducloz
" La promesse de Lucile "
(De Borée)

Forcée de fuir Paris avant l'arrivée imminente de la Wehrmacht, Lucile décide de partir avec ses protégées, d'anciennes tuberculeuses qu'elle a prises sous son aile pour leur permettre d'apprendre un métier et de retrouver une vie normale. C'est à Valence, alors en zone libre, qu'elle se rend avec ses "filles". Grâce au généreux André Giroux, un capitaine dont elle a sauvé la vie pendant le Der des der, elle s'installe dans un ancien hôtel désaffecté. Forte et déterminée, Lucile s'est consacrée aux blessés de 1914-1918. C'est alors qu'elle a rencontré Ludwig, un soldat allemand qu'elle a caché et soigné puis perdu de vue. Mais elle s'est fait la promesse de le retrouver un jour…


haut
Image non disponible
Vendredi 29 novembreÀ plus d'un titre

À l'occasion de BD'ART à Rive-de-Gier « BD del arte »

DELOUPY




Vendredi 6 décembreÀ plus d'un titre

Claude Fauriel
" Mémoire sur la destruction de la République par Bonaparte "
(Minerve)
Présenté et annoté par Jean-Jacques Tatin-Gourier

Avant de devenir professeur à la Sorbonne, Claude Fauriel fut maire de Saint-Étienne, puis secrétaire de Fouché, poste dont il démissionna en 1802. Au lendemain de sa démission, il rédige le manuscrit relatant la destruction par Bonaparte de ce qui restait des institutions républicaines après le coup d'état du 18 brumaire. Inachevé, le manuscrit ne fut publié qu'en 1886. La présente édition est établie préfacée et annotée par Jean-Jacques Tatin-Gourier, professeur à l'université de Tours.




Vendredi 13 décembreÀ plus d'un titre

Marie Kock
" Yoga, une histoire-monde "
(La Découverte)

Sur les 300 millions de pratiquants que compte le yoga dans le monde, combien partagent la même expérience que d'authentiques ascètes hindous ? Façonnée pour séduire largement, la discipline s'est considérablement modifiée depuis son origine et constitue aujourd'hui un cas exemplaire de culture mondialisée. Deux millions et demi d'individus pratiquent le yoga en France. Pourtant, le yoga que nous pratiquons aujourd'hui est un yoga moderne, vieux d'une centaine d'années à peine, pensé pour répondre aux besoins de l'Occident et y être exporté.